Le Mexique – Conseil

Le Mexique

Ambassade Adr. :

Campos Eliseos 339 – 11560 Mexico DF Tél : [52] (55) 91 71 97 00 Fax : [52] (55) 91 71 97 03 Web : http://www.ambafrance-mx.org

Consul : Adr. : 

rue La Fontaine 32 – CP 11560 – Mexico DF Tél : [52] (55) 91 71 98 40 Fax : [52] (55) 91 71 98 58 Web : http://www.consulfrance-mexico.org

Si la plupart des séjours au Mexique ne posent aucun problème de santé significatif, quelques précautions à respecter vous permettront d’éviter bien des soucis ou de compromettre une partie de votre séjour.

Le Mexique est un des pays le moins sûr de l’Amérique latine. La criminalité est partout. Respectez donc les règles de prudence habituelles et en cas d’agression, ne résistez pas !

Éviter de faire appel à la police, ne serait-ce que pour un renseignement (préférer un simple passant ou un vendeur), les policiers sont en général malhonnêtes et corrompus.

La drogue, même la marijuana, même si de nombreux Mexicains la cultivent par-ci par-là dans la nature, est interdite au Mexique. Faites donc très attention, et pour éviter les ennuis, évitez de rouler vos cigarettes, en public : les policiers ne font pas toujours la différence…

Cuisine

– Au Mexique, on vit à l’heure mexicaine : le déjeuner est donc servi entre 14 h et 16 h 30 et le dîner entre 20 h et 21 h (généralement léger). Par contre, pour supporter l’attente du déjeuner, ils prennent un petit déjeuner consistant vers 11 h du matin : l’almuerzo.

– N’hésitez pas à manger épicé. Cette nourriture est parfaitement adaptée au pays : elle fait transpirer, élimine les toxines et chasse les moustiques. Et les piments désinfectent !

Les restaurants

On y trouve des restaurants tous budgets, tous goûts. Du moins cher au plus chic :

– les puestos, petites gargotes ambulantes ;

– les fondas, petits restaurants traditionnels qui servent des menus complets. On y mange généralement bien et suffisamment, pour trois fois rien ;

– les restaurants de chaîne, genre Vip’s, Sanborns ou autre Wing’s. On y mange bien, c’est peut-être un peu plus  » propre « , mais c’est plus cher et beaucoup moins traditionnel ;

– les restaurants de nouvelle cuisine mexicaine ;

– les restaurants de cuisines internationales, végétariens ;

– Enfin, dans les petites villes, il y a un mercado de la comida, marché quotidien où pour quelques pesos, on a un repas complet et on se régale.

Quelques plats courants

– La tortilla : préparée avec des grains de maïs détrempés dans une mixture de chaux et d’eau, on leur donne la forme d’une galette. Les tortillas sont utilisées pour la confection des tacos, enchiladas, quesadillas.

– Les soupes : tout repas mexicain commence par une soupe. Elles peuvent être xochitl (avocat, poulet, fromage), de tortilla ou encore azteca. Il y a aussi les caldos (bouillons), de poulet le plus souvent.

– Le pozole : soupe traditionnelle avec maïs, viande, pois chiches. Très apprécié des Mexicains et préparé pour toutes les fêtes.

– Les tamales : plats salés ou sucrés à base de semoule de maïs, de piment, de viande, le tout cuit à la vapeur dans des feuilles d’épi de maïs ou de bananier. Là encore, un plat traditionnel très apprécié.

Boissons

– L’eau du robinet n’est pas potable au sens occidental du terme.

– Les Mexicains sont aussi les rois du jus de fruits en tout genre.

– La tequila, boisson nationale.

– À Oaxaca, la boisson du coin est le mezcal, et vous leur ferez plaisir en la préférant à la tequila. A consommer avec modération, ce n’est pas de la tequila.

– Goûter à l’une des nombreuses marques de bière mexicaine, mes meilleures sont la  » Montejo  » de Mérida, la  » Pacífico  » ou la  » Indio « .

– Les vins mexicains, qui proviennent pour la plupart de Basse-Californie et de l’Hidalgo, sont bons mais assez chers. Préférez les vins chiliens, ils sont excellents et n’ont pas grand-chose à envier aux vins français. Goûtez l’Undurraga, par exemple. Bon et pas cher.

– Côté cocktails, il en existe de très bons : le coco loco, mélange de coco et de rhum, présenté souvent dans la noix elle-même. Il est surtout servi sur les plages. La cucaracha, mélange de tequila et d’alcool de café (kalhua), le tout flambé et bu à la paille, très bon, mais attention, un ou deux verres suffisent. Enfin, il y a toujours les traditionnelles margarita ou piña colada.

– Quant au café, vous pouvez demander le café de olla, café traditionnel préparé dans de grandes jarres en terre avec un peu de cannelle. Très sucré et excellent.

Sur le site www.direct-holidays.info, vous trouverez des conseils sur les endroits incontournables à visiter au Mexique et dans d’autres destinations insolites.

Le Mexique est également un lieu idéal pour les vulcanologues étant donné que c’est un pays qui compte divers volcans propices à la science de la vulcanologie. Pour les touristes passionnés par la vulcanologie, ils peuvent visiter le site www.volcanology.fr, pour en savoir plus sur cette science passionnante.