Al Ain, une belle ville historique et culturelle aux portes d’Abou Dhabi

Publié le : 22 juillet 20206 mins de lecture

Histoire et beauté naturelle, Al Ain est une destination qui a beaucoup à montrer à ceux qui voyagent dans les Émirats arabes : en constante ascension touristique, elle gagne année après année une réputation de destination incontournable capable d’attirer de plus en plus de touristes, attirés par les nombreuses choses précieuses que cet endroit – récemment déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO – conserve.

À un peu plus d’une heure et demie de la capitale Abou Dhabi, Al Ain a été l’un des premiers établissements habités de la région et conserve encore une atmosphère traditionnelle, très éloignée de l’air cosmopolite que l’on respire à Dubaï et à Abou Dhabi.

Al Ain borde Oman, c’est la deuxième ville de l’émirat d’Abu Dhabi

En fait, Al Ain possède de nombreux témoignages archéologiques : parmi ceux-ci, le Fort Al Jahili, fait de briques d’argile, possède des couleurs vives et des éléments architecturaux raffinés qui font de cette forteresse un must pour les touristes. Il s’agit de l’un des plus anciens bâtiments du pays, qui abrite une exposition permanente consacrée à Wilfred Patrick Thesiger, un explorateur du siècle dernier avec une forte prédilection pour les déserts.

Al Qattara possède également un passé fort, mais il répond aujourd’hui à une vocation très différente, celle de centre artistique. En effet, Al Qattara accueille dans ses murs et son architecture des objets traditionnels et des œuvres d’art contemporain, mais aussi des cours et des ateliers d’art et de musique : un impact visuel qui ne passe pas inaperçu !

En plus des splendides bâtiments d’hier, Al Ain possède également un riche patrimoine naturaliste : son Oasis est une émeute de palmiers sous les branches desquels serpentent des sentiers ombragés qui vous emmèneront dans une véritable oasis de silence et de tranquillité, interrompue seulement par le chant des oiseaux.

Pour faire vivre les plus de 147.000 palmiers dattiers (pour 100 espèces différentes) est le système d’irrigation de falaj, datant de plus de 3000 ans…
A proximité, se trouve le Musée national d’Al Ain qui possède une très riche collection sur l’histoire du pays, de l’âge de pierre à la création de l’Etat : dans la section ethnographique, une large place est accordée à la vie quotidienne et aux moments de passage entre les différentes saisons de la vie des populations locales ; dans la section archéologique, en revanche, ce sont les découvertes qui dominent la scène. Une section est également consacrée aux œuvres d’art réalisées avec les matériaux les plus variés, de la céramique au verre, ainsi qu’à une sélection de cadeaux qui ont été offerts au cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan (comme des épées en or ou des poignards en argent) et aux décorations qui lui ont été décernées (par exemple, celle de l’Ordre d’Isabelle la Catholique).

Ain, le marché du chameau, qui, comme vous pouvez l’imaginer, est le principal objet des négociations entre les vendeurs et les acheteurs potentiels de ces animaux, est l’une des caractéristiques les plus marquantes ; les chameaux sont toujours utilisés dans les compétitions, ainsi que dans les safaris les plus évocateurs dans le désert. C’est le dernier marché de ce genre aux Émirats et c’est une rare occasion pour les touristes d’observer ces sympathiques animaux du désert.

À lire en complément : Visiter Sharjah aux Emirats Arabes Unis, une vraie capitale culturelle

Le zoo d’Al Ain est l’un des plus grands zoos des Émirats arabes unis avec plus de 4000 animaux.

En parlant d’animaux, saviez-vous qu’il existe ici un zoo qui garde plus de 4000 animaux (des reptiles aux mammifères) ? Destination privilégiée des enfants, elle plaira également aux adultes, non seulement en raison de la quantité mais aussi de la qualité des animaux : on estime que les 30 animaux présents appartiennent à des espèces menacées et, non moins, dans de nombreux cas, les animaux peuvent se déplacer dans des habitats naturels au lieu de cages.

Particulièrement attentif aux besoins des familles, le zoo est équipé de tous les conforts et services nécessaires pour une visite avec les plus jeunes ; pour les enfants plus âgés, en revanche, ce ne sont pas les activités qui manquent, comme par exemple un zoo avec un grand nombre d’animaux. Nourrir une girafe n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours !

Pour une nouvelle journée de sourires et de bonheur en famille, Hili Fun City sera la destination idéale : ouvert depuis 1985, il a été le premier parc à thème du pays et parvient toujours à maintenir la satisfaction de ses clients à un niveau élevé. En effet, des montagnes russes au mini aéroport, du carrousel de chevaux intemporel à une agréable croisière sur les voies navigables du parc, il y a près de 30 attractions qui mettront tout le monde un peu d’accord ‘tout le monde.

Si vous préférez vous dégourdir les jambes et faire du sport, voici Al Ain ne vous décevra pas : ici vous pouvez jouer au golf sur un magnifique parcours, le Al Ain Equestrian, Tir.

Plan du site