Réussir son voyage au Japon avec des enfants

Si vous avez une famille avec des enfants et que vous pensez que c’est un problème pour un voyage au Japon, préparez-vous à changer d’avis : le Japon est en effet une destination très appropriée pour un voyage avec de petits et de grands enfants. Les villes sont propres, extrêmement sûres et tout aussi faciles à explorer grâce à des moyens de transport efficaces. Que vous soyez en compagnie d’un enfant de trois ans ou d’un garçon de quatorze ans, il ne sera pas difficile de les voir s’émerveiller devant les attractions super-technologiques de Tokyo ou la beauté naturelle de la région du Kansai. Emmenez votre enfant dans un Cat Cafe de la capitale ou dans un parc à cerfs de Nara et vous serez à mi-chemin ! Et n’oubliez pas que le Japon abrite des parcs d’attractions qui n’ont rien à envier aux parcs d’attractions américains comme Disneyland Tokyo et Universal Studios à Osaka.

Pour qu’un voyage en famille se passe bien et sans encombre, il est cependant conseillé de partir bien informé afin d’éviter tout problème ou situation inattendue. Voyons donc quelques points importants sur lesquels il est bon de se préparer pour éviter les mauvaises surprises.

Réussir son voyage au Japon avec des enfants : vols et hébergement

Le Japon n’est pas exactement au coin de la rue et pour l’atteindre il y a des vols qui font une ou souvent même plusieurs escales. En Italie, heureusement, nous avons la possibilité de prendre des vols directs avec la compagnie Alitalia, au départ des aéroports de Rome Fiumicino et de Milan Malpensa sur une base quotidienne. De cette façon, vous pouvez arriver d’Italie directement à l’aéroport de Narita (Tokyo) en 12 heures environ par avion, ce qui réduit la durée du voyage et évite les escales qui, avec de jeunes enfants, peuvent rendre le transfert plus complexe.

En ce qui concerne les aménagements, la planification prend un aspect plus complexe. Les hôtels japonais proposent généralement des chambres doubles (déjà notoirement petites en elles-mêmes) et, en plus petit nombre, des chambres triples. Très fréquent est l’hébergement en chambre double avec l’ajout d’un troisième lit ou d’un lit d’enfant. Les chambres quadruples sont plutôt rares. Si vous prévoyez un voyage avec plus d’un enfant, vous pouvez envisager des hôtels avec des chambres doubles attenantes ou communicantes. Pour les Japonais, il est tout à fait normal de dormir dans le lit avec des enfants jusqu’à un certain âge et c’est la raison du petit nombre de chambres avec un lit “familial”.

Si vous souhaitez vivre une expérience d'”immersion totale” dans la culture japonaise, même pour une seule nuit, vous pouvez opter pour un hébergement au ryokan, l’hôtel japonais traditionnel. Ces installations disposent de chambres spacieuses pouvant accueillir jusqu’à quatre ou cinq personnes. Bien entendu, vous ne trouverez pas les lits mais les futons typiques à poser directement sur le sol en tatami. L’expérience de dormir dans le futon sera certainement nouvelle et amusante pour les enfants. Cependant, ne faites pas l’erreur courante de penser que le ryokan est moins cher qu’un hôtel 3 étoiles normal, dans la plupart des cas, c’est le contraire qui est vrai !

Réussir son voyage au Japon avec des enfants : transports

Si vous prévoyez de visiter des régions moins urbanisées telles que l’île d’Hokkaido, un bon conseil est de louer une voiture. La conduite à gauche n’est peut-être pas pratique pour vous au début, mais le confort qu’offre une voiture pour voyager au Japon avec des enfants n’est certainement pas à sous-estimer.

Si vous en êtes à votre première aventure au Japon et que vous prévoyez de visiter les villes les plus importantes, vos meilleurs amis seront les trains, le métro et les bus. Les transports publics japonais sont réputés dans le monde entier pour leur efficacité et leur utilisation indépendante devient une partie intégrante de l’expérience de voyage. Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là : pour les enfants, il existe des réductions sur les transports publics ! De six à onze ans, les billets de train (y compris le très rapide Shinkansen) et de bus coûtent deux fois moins cher, tandis que les enfants de moins de six ans voyagent gratuitement. Pour être exact, un adulte peut prendre gratuitement en charge jusqu’à deux enfants de moins de six ans. Veuillez noter que même si les enfants en bas âge voyagent gratuitement, ils n’auront pas droit à une place assise : dans le cas de trains très bondés, ils devront peut-être s’asseoir sur vos genoux.

Les trains et les bus locaux disposent également de sièges réservés, appelés “sièges prioritaires”, conçus pour les personnes âgées, les femmes enceintes et même les personnes ayant de jeunes enfants. Vous trouverez peut-être ces sièges occupés par d’autres passagers, mais un aimable “sumimasen” (“excusez-moi” en japonais) devrait sécuriser le siège pour vous et votre enfant. Enfin, un autre avantage à ne pas sous-estimer est que de nombreuses gares, surtout dans les grandes villes, sont équipées d’un ascenseur pour accéder aux voies et à la sortie, afin d’éviter les vols fatigants avec la poussette.

Réussir son voyage au Japon avec des enfants : La cuisine japonaise

La cuisine japonaise propose des délices de renommée mondiale et certaines de ces expériences culinaires pourraient également être très stimulantes pour vos enfants. Par exemple, un dîner de shabu-shabu risque fort d’exciter les petits et ils apprécieront de faire tremper leurs propres lanières de viande dans la marmite avec du bouillon. Vous devriez facilement obtenir le même résultat avec les yakitori (brochettes de poulet grillées) et le tonkatsu, une escalope de porc panée et frite que les petits et les grands aiment toujours.

D’un autre côté, il est également vrai que certaines saveurs de la cuisine japonaise sont très éloignées des nôtres et que certains enfants ne les apprécient même pas. Dans ce cas, nous vous conseillons d’essayer de manger dans certaines chaînes de restaurants familiaux célèbres (très populaires au Japon) comme Gusto, Jonathan’s ou Saizeriya qui proposent souvent des plats occidentaux et même italiens. N’oubliez pas que dans les konbini et les supermarchés vous trouverez sûrement des snacks ou des produits internationaux très appréciés par vos enfants.

En cas d’allergies particulières, nous vous suggérons de préparer une phrase écrite en japonais pour le préciser aux serveurs (le personnel de votre hôtel pourra sûrement vous aider). Les intolérances et les conditions particulières telles que la maladie cœliaque sont encore assez peu connues au Japon, mais les restaurants des grandes villes commencent progressivement à mettre à jour leurs menus avec divers allergènes alimentaires.

Réussir son voyage au Japon avec des enfants : nos derniers conseils

N’oubliez pas, bien sûr, d’emporter les médicaments que vos enfants doivent prendre régulièrement. Les pharmacies japonaises sont très bien approvisionnées, mais vous ne trouverez pas exactement le même produit que celui que vous utilisez en Italie. Nous vous recommandons également de prendre des médicaments légers contre le mal des transports aériens ou automobiles, au cas où vous prévoyez de conduire sur des routes de montagne.

Si vous devez vous séparer de vos enfants pendant le voyage (par exemple si vous voulez assister à un numéro de théâtre kabuki), vous trouverez sur internet plusieurs agences de baby-sitting qui proposent des assistants également en anglais. Il existe également des installations spéciales, semblables aux petits jardins d’enfants, où vous pouvez laisser votre enfant pendant quelques heures pour jouer avec d’autres enfants, sous le contrôle d’un personnel spécialisé.