Les bonnes raisons de voyager avec des enfants dans un camping-car

Voyager avec des enfants dans des camping-cars, en particulier les jeunes et les très jeunes enfants, peut être vraiment fatiguant. Si vous êtes habitué au confort d’un hôtel ou d’un établissement équipé, les premières fois peuvent vous sembler un cauchemar. Ne vous inquiétez pas, beaucoup d’entre nous sont passés par là et au bout d’un certain temps, vous vous adaptez. On nous demande souvent pourquoi il est important de voyager avec des enfants en camping-car. Les gens, ceux qui n’ont pas de véhicule de loisirs, ne savent pas ce que cela signifie de passer des vacances en camping-car, ils pensent que la raison est d’économiser de l’argent.

Les raisons de voyager avec des enfants dans un camping-car

1. Voyager permet aux enfants de découvrir de nouvelles choses

Lorsque nous voyageons, explorons, observons, accumulons des connaissances, les jeunes enfants peuvent ne pas se souvenir de ce qu’ils ont découvert pendant le voyage, mais ils peuvent aussi s’en souvenir. Chaque fois que nous revenons d’un voyage, nos enfants n’arrêtent pas d’en parler à la maison avec leurs amis et leur famille. Quand ils grandiront, ils ne se souviendront pas de tout, peut-être juste de quelques morceaux de chaque voyage, ce qui les rendra plus riches à l’intérieur.

2. Voyager rend les enfants indépendants

La facilité d’assimilation des expériences que les enfants vivent, c’est incroyable, les choses qu’ils apprennent au cours de leurs voyages, seront le bagage qui les aidera à être indépendants beaucoup plus tôt que les autres et à devenir plus tard, des hommes et des femmes meilleurs.

3. Voyager enseigne

Géographie, histoire, sciences et plus encore. Comme c’est beau quand on se réunit avec ses enfants pour chercher sur la carte le prochain endroit à visiter, les monuments que l’on va trouver, les endroits où l’on a été ou ceux où l’on a rêvé d’aller. Le petit enfant aime apprendre les noms des endroits qu’il lit sur les panneaux de signalisation pendant ses voyages.

4. Voyager est une meilleure façon d’apprendre

En voyage, un enfant qui est excité par ce qu’il vit et voit apprend beaucoup plus vite. Rivières, lacs, montagnes, un enfant apprend beaucoup plus que lorsqu’il est enfermé entre les quatre murs de sa maison. Parler des explorateurs est beaucoup moins intéressant que d’être un explorateur en pleine nature.

5. Voyager, c’est s’adapter

La vie en camping-car est différente de la maison, tout le monde doit s’adapter, nos enfants ont appris beaucoup de choses en voyageant en camping-car, notamment. C’est aussi une façon de grandir.

6. Voyager, c’est faire l’expérience de la nature

Mer, montagne, lac, rivière, arbres. Sortez de la routine quotidienne, loin de la circulation, du smog, du travail et de la vie trépidante. Se réveiller à quelques mètres de la mer, voir un animal dans la forêt, sont des expériences uniques pour un enfant, mais aussi pour un adulte. Toucher la nature, cueillir une fleur ou respirer l’air salin de la mer. Connaître la nature et la respecter, c’est seulement en la vivant que l’on peut comprendre l’importance de la préserver.

7. Le voyage, une cure de désintoxication pour la vie numérique

Voyager en camping-car “désintoxique” les enfants et les adultes de l’utilisation excessive de la télévision, des jeux vidéo et de l’internet. Sans tout cela, la famille n’a rien d’autre à faire que de profiter des endroits merveilleux qui l’entourent. Marcher sur la plage, courir dans un champ sont la panacée contre les effets de la routine quotidienne.

8. Voyager apprend à être sociable et tolérant

Voyager en camping-car vous rend plus sociable et plus tolérant envers les autres, la vie est faite de lutte des classes, mais lorsque vous voyagez, vous rencontrez des gens de tous les horizons et de différentes origines, pour un enfant qui voyage, il sera beaucoup plus facile de se socialiser quand il sera grand. La socialisation est l’un des mérites du campeur.

9. Voyager est un moment de cohésion familiale

Faire une pause dans la vie quotidienne. Pendant la semaine de travail, il y a très peu de temps pour être avec les enfants. Le voyage est le meilleur moment pour créer des liens, il y a plus d’attention entre les parents et les enfants.

Sur la route, il y a beaucoup plus de moments ludiques que nous passons avec nos enfants, personnellement nous aimons la complicité qui se crée lors des excursions. Parfois, nous rions tellement que nous avons l’air fou aux yeux des autres, mais nous aimons être un peu fous.

Les mesures de sécurité durant le voyage

Le camping-car avec les enfants, c’est génial: des moments inoubliables pour les petits comme pour les grands. Mais évidemment, le séjour sera plus confortable s’il est bien préparé, à bord d’un véhicule correspondant à vos besoins.

Le temps viendra où les enfants grandiront, ils prendront leur propre chemin et ces moments nous manqueront beaucoup, mais c’est la vie, il faut l’accepter, alors si vous avez décidé de faire un voyage en camping-car, mais aussi en avion, en bateau ou à vélo, peu importe, prenez vos enfants avec vous. N’attendez pas qu’ils grandissent. Des moments comme ceux-ci ne reviennent pas.

1. Le nombre de ceintures de sécurité

Si vous n’avez pas une ceinture par enfant, pas question de prendre la route. Sachez que la plupart des camping-cars comportent quatre places homologuées (en comptant le conducteur et son copilote). D’autres, seulement trois, et en cherchant bien, on peut aussi en trouver pour 7 personnes.

2. Vérifier la charge utile

Partir en famille, c’est bien, mais attention au poids. Chaque passager emporte son lot de bagages, et il faut veiller à ne pas dépasser la capacité de chargement du véhicule (appelée charge utile). C’est pourquoi, avant de choisir un camping-car, nous conseillons de prendre connaissance de sa charge utile. Ceux qui disposent du permis poids lourd ou d’un permis B d’avant 1975 peuvent conduire un camping-car poids lourd, ce qui résout le problème.

3. Ne pas trop tirer sur l’eau, le gaz, l’électricité

Tous les camping-caristes vous le diront: quand on voyage à bord d’un véhicule de loisirs, on apprend à consommer moins d’eau. Pour quelles raisons? Les réserves sont limitées, et chaque plein d’eau est synonyme d’un passage sur une aire de services. Même chose pour le gaz et l’électricité: voyager sans chauffe-eau, sans frigo, et sans éclairage, c’est moins confortable. Alors surveillez vos niveaux d’eau, de gaz et d’électricité, avant de tomber en panne.

4. Des rangements pour toute la famille

Tous les camping-cars n’offrent pas le même niveau de rangement, loin de là. La soute garage peut vous permettre de charger des vélos, si elle est assez haute. Mais puisque vous partez en famille, un porte-vélo conviendra mieux. D’autre part, vous allez devoir trouver des rangements disponibles pour toutes vos affaires: vêtements, provisions, jouets et matériels divers. Vérifiez la taille du réfrigérateur et prévoyez de vous réapprovisionner sur la route: les produits frais prennent moins de place, quand ils sont consommés rapidement.

5. Séparation parents/enfants

Voyager en famille, c’est bien. Mais selon l’âge de vos enfants, vous voudrez peut-être leur offrir un espace préservé, afin qu’ils puissent se coucher plus tôt que vous. Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Dans beaucoup de camping-cars, la chambre arrière est isolée par une porte. Il peut être intéressant de réserver cette chambre aux enfants, de manière à pouvoir profiter du salon, même lorsque les enfants sont couchés. Cela fonctionne à condition d’être équipé d’un lit de pavillon (ou de capucine) à l’avant du véhicule.
Opter pour un camping-car disposant d’un espace pour enfants. Certains camping-cars, capucines ou profilés, sont équipés de lits superposés arrière. On trouve aussi quelques rares véhicules offrant une vraie chambre arrière pour les enfants.

6. Couchages

Il faut évidemment un couchage par personne, étant entendu que les enfants peuvent aussi partager un lit double. Vérifier la facilité de mise en place du lit de dînette et prévoir de devoir ranger toutes les affaires qui se trouvent dans le salon avant de convertir les banquettes. Il existe des lits de pavillon avant qui restent suffisamment haut pour ne pas empiéter sur le salon. Enfin, certains accessoires peuvent vous être utiles: le filet pour lit superposé ou lit de capucine, que l’on trouve chez tous les accessoiristes. Et le lit d’appoint de cabine: un matelas qui repose à la fois sur le tableau de bord et sur les sièges avant, et qui permet de faire dormir un petit enfant.

7. Temps disponible

Pour pratiquer le camping-car, il faut avoir du temps. L’achat du véhicule est intéressant à partir du moment où vous avez beaucoup de vacances, ou si vous avez prévu de partir régulièrement le week-end. Dans tous les cas, la location est une bonne entrée en matière, et peut même s’avérer plus économique si vous ne disposez que de cinq semaines de congés payés. Vous pouvez louer votre camping-car à un professionnel, ou à un particulier. L’achat en time-share avec d’autres propriétaires est aussi une option, proposée par certains réseaux de concessionnaires.