Le Berlin souterrain : l’histoire cachée

L’histoire de Berlin est présente dans les rues, les buildings, les églises et les châteaux, et son environnement architectural est en constante évolution. Cependant, certaines parties historiques de Berlin ne subissent pas cette évolution. C’est le cas du Berlin souterrain. L’obscurité et le mystère dans la capitale allemande. C’est ainsi que l’on pourrait caractériser la promenade à travers les catacombes souterraines de Berlin, qui sont un témoignage effrayant de l’histoire récente du pays : le passage du régime nazi et la guerre froide qui a suivi.

L’histoire cachée de Berlin

Depuis 1997, l’association à but non lucratif Unterwelten a pris la gestion des bunkers situés sous Berlin. Cette association avait pour but l’exploration et la documentation de la culture souterraine berlinoise, qui s’est articulée autour des lignes de métro et du réseau d’égouts. Elle a été fondée par de nombreux individus intéressés par cette face cachée de la ville: architectes, économistes, étudiants et ingénieurs.

Le travail de cette organisation a été très productif. En dix ans, elle a mis à jour des grottes artificielles, des abris antiaériens, des tunnels ferroviaires désaffectés, des voûtes et des entrepôts de brasserie abandonnés. Le musée ouvre ses portes au public pour la première fois en 1999 et propose une visite guidée des bunkers situés à la gare de Berlin Gesundbrunnen.

En entrant par la station de métro Gesundbrunnen, vous pouvez accéder au musée Unterwelten. Une porte verte dans le même métro, que beaucoup de Berlinois ratent quotidiennement, est l’entrée de ce monde inconnu. On peut voir toute une ville cachée ; des constructions impressionnantes et des routes qui relient la ville sous la surface. Des abris, des bureaux secrets, des usines et des tunnels qui ont été au centre d’importants événements historiques au 20ème siècle.

Le circuit proposé par cette organisation comprend aujourd’hui quatre visites intitulées : Les mondes dans l’obscurité ; De la tour de protection à la montagne de débris : métro, bunker et guerre froide ; et Monument technique Rohpost. Vous pourrez y visiter l’un des plus grands bunkers de la Seconde Guerre mondiale, une tour de défense antiaérienne souterraine, des salles destinées à l’usage civil pendant la guerre froide, et l’Aéropostale inaugurée au XIXe siècle, qui a atteint 400 km.

Il existe également d’autres circuits différents qui comprennent une visite avec des lampes de poche pour les enfants chercheurs, une descente aventureuse dans les profondeurs de la tour antiaérienne Humboldthain, et une visite d’un bunker surélevé sur le terrain de l’école de protection antiaérienne du Troisième Reich. Le musée d’Unterwelten propose des visites guidées pour les Allemands et les étrangers, auxquelles les enfants de moins de 11 ans peuvent participer en compagnie d’adultes. La visite habituelle dure une heure et demie et coûte 9 euros.

Tout au long de l’année, l’association Unterwelten propose des séminaires, des visites guidées et des expositions offrant un aperçu spectaculaire de ce monde souterrain. Si certaines visites guidées normales sont généralement concentrées sur les raids aériens datant de la seconde guerre mondiale, les visites souterraines elles, portent l’attention du public sur les tunnels souterrains des allemands de l’Est et les trésors qui y ont été découverts.

Les moments forts du musée Unterwelten

Si vous avez réservé vos billets pour une visite guidée de ce monde caché d’une des plus grandes villes d’Allemagne, voici les moments forts à ne surtout pas rater:

– Les bunkers à Gesundbrunnen:

Le tout premier bunker ouvert au public se trouve sous la station de Gesundbrunnen. Vous pouvez y trouver vestiges comme des masques à gaz, des livres et même des lettres.

– Les restes de la Tour de Flak Humboldthain:

Cette visite explore les tours construites sous les ordres d’Hitler pour défendre la ville contre les avions ennemis pendant la seconde guerre mondiale. Même si elles ont été détruites depuis longtemps, les débris racontent encore l’histoire de ce sombre passé. 

– Les tunnels entre Berlin de l”Est et Berlin de l’Ouest:

Depuis la création du mur de Berlin, de nombreuses personnes ont essayé de creuser des tunnels juste en dessous pour ne pas se faire repérer. Il existe au total près de 70 tunnels creusés dont au moins 7 qui peuvent être visités. 

3 autres endroits à absolument visiter à Berlin

Fatigués de votre visite souterraine et vous souhaitez vous promener au grand air? Ce top 3 des meilleurs endroits à visiter dans la ville allemande pourrait vous intéresser:

– Le palace de Charlottenburg :

La ville de Berlin n’est pas qu’un vrai musée sur deux grandes guerres. C’est également une ville de beauté qui abrite de nombreux parcs dont celui de Charlottenburg. C’est le premier jardin baroque d’Allemagne et l’un des plus vieux jardins d’Europe (1695). Si le parc est idéal pour les sorties en famille, le palace fait partie des meilleures attractions pour les férus d’architecture. L’entrée est gratuite et le parc est ouvert dès 8:00.

– La porte de Brandebourg :

Lieu historique, ce monument érigé après la chute du mure représente la paix et fait que la ville arbore les cicatrices du passé avec le sourire.

– Le musée juif :

Composé de 3 bâtiments, le musée juif raconte l’arrivée des juifs en Allemagne et l’holocauste. Symboliquement, la structure en forme d’éclair a été dessinée par un descendant d’une des nombreuses familles tuées par les Nazis.