Le navire Amerigo Vespucci : 10 curiosités sur le plus beau navire du monde

Le navire Amerigo Vespucci, qui doit son nom au navigateur du même nom, est le plus ancien de la marine italienne et le plus beau du monde. Ce navire, élégant et merveilleux dans ses formes, bénéficie d’un traitement spécial dans les eaux du globe entier. Selon le droit de la mer, il semble que les paquebots transatlantiques aient la priorité sur tous les autres navires. Cette règle ne s’applique toutefois pas au Vespucci qui fait arrêter tout le monde, jouissant d’un droit de préséance réservé à personne d’autre. En fait, vous devriez utiliser le masculin, le Vespucci, puisqu’il s’agit d’un voilier. Mais la renommée et l’attachement à ce navire, qui vous représente dans le monde entier, sont tels qu’il l’appelle “La Vespucci”, comme s’il s’agissait d’une mère. Dans la ville, Livourne, le Vespucci est toujours très attendu, même si on dit qu’il apporte du mauvais temps. La nouvelle se répand en ville, le Vespucci est arrivé.

Mais qu’est-ce qui rend ce navire si spécial ?

1. Le plus beau navire du monde

En 1962 et le porte-avions américain USS Indépendance navigue en Méditerranée. Soudain, une silhouette apparaît sur le radar et immédiatement, la question rituelle “qui êtes-vous ? La réponse est immédiate : “Nave scuola Amerigo Vespucci, Marina Militare Italiana”. Le porte-avions éteint les moteurs, interrompt la navigation et fait retentir la sirène trois fois pour dire adieu au cri de vous êtes le plus beau navire du monde. Mais le navire Amerigo Vespucci n’est pas seulement le plus beau du monde, il est aussi le plus ancien de la Marine italienne avec ses 86 ans d’activité depuis le premier lancement en 1931. Lorsque deux navires se croisent, c’est le plus jeune qui doit être salué en premier par respect, car le Vespucci est l’un des plus vieux navires en circulation, il jouit du respect absolu de la salutation. En outre, la raison pour laquelle le Vespucci bénéficie d’un traitement spécial n’est pas parce qu’il est le plus beau navire du monde, mais parce qu’il est l’un des très rares voiliers à appartenir aux deux catégories qui ont la préséance:

1- les navires ayant des difficultés de manœuvre

2- les voiliers

Parce que les paquebots transatlantiques ne naviguent pas, ils ont l’obligation de donner la priorité au Vespucci, toujours et de toute façon.

2. Comment est né le navire Amerigo Vespucci ?

L’Amerigo Vespucci est un voilier, conçu dans la seconde moitié des années 1920, qui sert de navire-école pour les élèves de la Marine qui doivent apprendre l’art de la voile. Au moment de sa création, en 1925, on a ressenti le besoin de mettre à la retraite le navire-école qui appartenait à l’Académie navale. Le projet a été confié à l’ingénieur et lieutenant-colonel Francesco Rotundi qui a dirigé les travaux depuis les chantiers navals de Castellammare di Stabia, dans la province de Naples.

3. Deux navires pour deux destins différents

En fait, à l’époque, le projet avait prévu la construction de deux navires-écoles. Le navire Amerigo Vespucci et le Christophe Colomb, pratiquement identiques dans tous les détails. Cependant, le sort des navires-jumeaux a été différent. Le Colombo, en fait, est devenu opérationnel en 1928 et a été vendu à l’URSS après la Seconde Guerre mondiale, sous le nouveau nom de Dunay, pour être utilisé comme navire-école en mer Noire jusqu’au tragique incendie de 1963, après quoi, il a finalement été radié. Le Vespucci, au contraire, est maintenant fonctionnel et opérationnel, naviguant partout dans le monde avec sa charge d’étudiants et continuant à vous étonner par son élégance et sa majesté.

4. Les numéros du Vespucci

Quels sont les numéros du navire Amerigo Vespucci ? Il s’agit d’un voilier avec moteur et trois mâts verticaux, de 101 mètres de long et pesant 4 146 tonnes à pleine charge, avec une vitesse maximale de 10 nœuds environ 19 km/h moteur et 16 voiles. Ses 24 voiles carrées en toile d’olona, une fibre naturelle, ont une extension de 2 635 mètres carrés, et la longueur totale des cordages, les cordages utilisés à bord, est de 36 kilomètres.

5. La devise du navire-école

Dans le panorama naval italien, chaque navire porte un nom et une devise. Il s’agit d’une courte phrase qui vise à donner de la valeur au navire et à stimuler positivement l’équipage lui-même. À partir des années 1930, c’est devenu une coutume. Le navire Amerigo Vespucci ne fait pas exception à la règle. La devise du navire-école est pas qui commence, mais ce qui persiste, officialisée en 1978. Semble convenir à un navire qui continue d’être le plus beau du monde malgré le fait que beaucoup d’eau est passée sous les ponts. La devise semble évidemment être une référence claire à la formation stricte à laquelle sont destinés les futurs officiers de la marine. Ce n’est pas tant le début de ce chemin, mais plutôt le fait d’aller jusqu’au bout.

6. Une cargaison d’officiers et de cadets

Mais il n’y a pas de navire sans équipage. Le cœur battant du Vespucci sont en fait les 16 officiers, 70 sous-officiers et 200 marins qui y vivent. Un nombre qui augmente jusqu’à 400 personnes pendant l’été, lorsque les étudiants de première année de l’Académie navale de Livourne, les cadets, viennent à bord pour découvrir les secrets et les techniques de la navigation. Ces derniers sont appelés pivoli et s’occupent de la maîtresse ou des arbres maîtres. Les marins, en revanche, exercent l’activité de contrôle et de gestion du mât de misaine. La vie à bord du Vespucci suit la routine de la navigation et celle du port. En effet, lorsqu’il est amarré, l’équipage se rend disponible pour partager son histoire avec les visiteurs. Pendant la période en mer, en revanche, des rythmes stricts sont suivis avec des activités qui rappellent les traditions de navigation du passé.

7. Une manœuvre, un sifflet

Le navire Amerigo Vespucci représente aussi la tradition. Ainsi, encore aujourd’hui, tous les ordres du commandant sont donnés par le maître d’équipage au moyen d’un sifflet en laiton appelé sifflet du maître d’équipage. C’est une sorte de langage codé dans lequel chaque sifflement, note ou pause correspond à une commande spécifique, comme par le passé. Le maître d’équipage, ou les barreurs, sont des manœuvres sur le pont, c’est-à-dire sur le pont extérieur. Depuis le lancement en 1931, 18 bateliers se sont succédé sur le Vespucci, dont les noms sont inscrits sur une plaque à bord du navire.

8. Un amiral à retenir, Agostino Straulino

Les commandants restent sur le Vespucci pendant un an, mais certains restent dans l’histoire. Parmi eux, se trouvait l’amiral Agostino Straulino, connu des experts comme celui qui reniflait le vent plutôt que de l’observer depuis les instruments techniques à bord. Il s’est fait connaître pour avoir participé à de nombreuses régates alors qu’il avait plus de quatre-vingts ans. Mais on se souvient aussi de lui pour ses grandes aventures aux commandes du navire-école, par exemple lorsqu’en 1965, il a navigué avec des voiles déployées le long de la Tamise et, une fois arrivé au port de Portsmouth, il a refusé les remorqueurs et s’est amarré entre un croiseur et un porte-avions comme s’il garait une voiture Smart dans le centre ville . 

9. Un voilier comme ambassadeur de l’art dans le monde.

Le navire Amerigo Vespucci représente l’Italie dans le monde entier, un vaisseau amiral pour votre pays. Le voilier est défini comme un ambassadeur sur la mer de l’art, de la culture et de l’ingénierie italiens. Qui mieux que ce voilier représente le Made in Italy? Comme l’a déclaré le capitaine Angelo Patruno, commandant du navire-école. Il y a un grand respect en chacun de vous, un sentiment de fierté, de conscience de l’histoire que ce navire représente pour l’Italie.

10. Élégance intérieures et extérieure

Les détails font souvent la différence, et c’est le cas du Vespucci. De la coque en noir et blanc, avec des hublots rappelant les batteries de canons des navires du XIXe siècle, aux frises de la proue et aux arabesques de la poupe en or pur, et à la figure de proue représentant l’explorateur du même nom. Tout fait partie de la conception d’un voilier qui sent la mer et les aventures. Sans parler des voiles en toile d’olona, des dessus en matière végétale et des bois super brillants qui la caractérisent. Les intérieurs n’en sont pas moins. Ce sont des meubles en bois très élégants qui datent des années 1930, comme la salle du Conseil en noyer et acajou utilisée comme salon représentatif pour des réunions très importantes. Plus important encore est un long couloir montrant le cimier, emblèmes en forme de bouclier échangés avec les autorités des ports où le Vespucci était accueilli et amarré. Le long voyage du navire-école est peut-être enfermé dans ces quelques mètres.

Visiter le navire Vespucci

Sur le site de la Marine, vous pouvez vous tenir au courant des mouvements du navire-école et de la possibilité de le voir en direct et de le visiter lorsqu’il est amarré dans les ports. Le navire-école Amerigo Vespucci sera amarré au quai Capitaneria au sud du port de Livourne et sera ouvert aux visites.